Paris Podcast Festival de -

Sortie le
17 Octobre 2020

2h
avec : -
Non référencé / Tout public
Synopsis

Dans le cadre du Paris Podcast Festival, assistez à deux séances spéciales au mk2 Quai de Loire :
- Samedi 17 octobre : Philippe Sarde raconte la musique de ses films.
Dans le cadre d'un partenariat avec le Paris Podcast Festival et TroisCouleurs venez assister à l’enregistrement en public d’un podcast avec le compositeur de musiques de films Philippe Sarde. Depuis près de 50 ans, Philippe Sarde est l’un des plus grands compositeurs français. On lui doit bien sûr la musique des Choses de la vie dont l’inoubliable Chanson d’Hélène mais aussi Tess (une nomination aux Oscars), La guerre du feu, Quai d’Orsay ou La princesse de Montpensier plus récemment. Pendant 1h, il nous parlera de son processus de création, en quoi la musique est un vecteur important dans la narration.

- Dimanche 18 octobre : enregistrement d'un podcast avec Gisèle Sapiro
Pouvons-nous lire, regarder et même apprécier une œuvre quels que soient les opinions ou les actes de son auteur ? La question resurgit avec force depuis quelques années, quand les victimes s’insurgent contre les prix décernés à leurs bourreaux, du Nobel à Peter Handke aux Césars à Roman Polanski, sans parler du prix Renaudot à Gabriel Matzneff. De même, l’inscription d’un Céline ou d’un Maurras au livre des commémorations nationales a suscité un âpre débat, tandis qu’on s’interroge sur l’œuvre philosophique de Heidegger depuis qu’est attestée son adhésion au parti nazi.

Que penser ? La morale des œuvres est-elle inextricablement liée à celle de leurs créateurs ? Une œuvre peut-elle être tenue pour suspecte quand son auteur ne l’est pas ?

Autant de questions auxquelles la sociologue Gisèle Sapiro, auteure de l’essai court et engagé Peut-on dissocier l’œuvre de l’auteur ? (Éditions du Seuil), répond dans un entretien accordé à l’Institut mk2 le dimanche 18 octobre.